Le Viaduc de Garabit (15)

Au cœur de la Margeride cantalienne, entre Planèze et Caldaguès, la vallée de la Truyère s’impose, comme un décor naturel. A la croisée de ces paysages fantastiques, entre basalte et granit, il apparaît enfin, léger comme une dentelle, qui enjambe la rivière, dressé solidement au dessus de cette Truyère infranchissable. Le voilà tout de rouge vêtu : Garabit, ce viaduc d’un autre temps.

Viaduc de Garabit 1

Situé sur la commune de Ruynes-en-Margeride, le Géant de Fer a été construit en 1880. Il possède une hauteur de 124 mètres et une largeur de 565 mètres. Il est appelé « Garabit » en mémoire des gardiens de bêtes qui criaient en patois « Gara als biau ».

Viaduc de Garabit 2

Garabit, la plus belle réalisation de Gustave Eiffel :

26 avril 1884… En ce jour, après quatre années de chantier, les deux arcs qui s’élancent de chaque rive de la Truyère se joignent pour ne former qu’une seule arche. La clef de l’extrados s’emboîte aux millimètres près, 120 m au-dessus de la rivière .
Viaduc de Garabit 3

Un exploit technique et humain que l’on doit à Léon Boyer, l’ingénieur, et Gustave Eiffel, le « magicien du fer ». Un visionnaire et un entrepreneur passionné, deux hommes d’exception pour donner corps à ce géant d’acier.

Viaduc de Garabit 4

Quatre années pour un chantier d’exception, véritable laboratoire de technique de construction révolutionnaire qui sera utilisée pour ériger la Tour Eiffel en 1889.

Viaduc de Garabit 5

Quatre années pour un projet totalement inhabituel à l’époque : une arche métallique légère qui relie les deux versants de la vallée. Un procédé déjà expérimenté au Portugal par l’entreprise Eiffel, pour le Pont de Maria Pia. Mais à Garabit, les dimensions de l’ouvrage sont exceptionnelles … et les difficultés techniques en conséquence !

Viaduc de Garabit 6

Un chantier titanesque : quatre années pendant lesquelles ce petit coin du Cantal accueillit 400 ouvriers, Français et Italiens, quatre années d’immenses convois de chars à bœufs amenant le granit et les pièces métalliques.

Viaduc de Garabit 7

Aujourd’hui, après une période grise, le viaduc a retrouvé son rouge d’origine et flamboie plus que jamais dans les paysages verts des gorges. 20 400 m3 de maçonnerie, 3250 tonnes de métal, plus de 600 000 rivets, et cette étonnante impression de légèreté…

Viaduc de Garabit 11

Au XIXè siècle, rares étaient ceux qui croyaient qu’une telle dentelle supporterait le passage des trains chargés de marchandises. Et pourtant : plus de 124 ans après, ils franchissent toujours les 565 m du tablier.

Viaduc de Garabit 13

Plus qu’un simple pont de fer, Garabit est un monument à vivre et à rêver, sous le soleil ou les étoiles : il faut le voir s’illuminer dans la nuit !

Viaduc de Garabit 14

« Seuls ceux qui prendront le temps de s’arrêter entendront souffler les forges, crépiter les marteaux, grincer les charrois… ceux-là pourront dire qu’ils ont vu le viaduc. » (G. Barthomeuf / R. Rouzaire).

Viaduc de Garabit 16

Le Viaduc de Garabit en quelques chiffres :

  • Longueur : 564,69 mètres

Viaduc de Garabit 18

  • Hauteur : 122 mètres

Viaduc de Garabit 19

  • Écartement à la base de l’arc : 165 mètres

Viaduc de Garabit 20

  • Poids de l’arche : 1 200 tonnes

Viaduc de Garabit 21

  • Hauteur des piles : de 24,54 mètres à 60,74 mètres

Viaduc de Garabit 22

  • 3169 tonnes de fer

Viaduc de Garabit 23

  • 41 tonnes d’acier

Viaduc de Garabit 24

  • 23 tonnes de fonte

Viaduc de Garabit 25

  • 15 tonnes de plomb

Viaduc de Garabit 26

  • 678 768 rivets

Viaduc de Garabit 27

  • 20 370 m3 de maçonnerie

Viaduc de Garabit 28

  • 400 ouvriers italiens et français

Viaduc de Garabit 29

  • Durée des travaux : 4 ans (1880 – 1884)

Viaduc de Garabit 30

  • Coût : 339 millions de francs de l’époque !

Viaduc de Garabit 31

  • La remise en peinture de 1992 à 1998 : 38 tonnes de peinture rouge « poinsettia » ou rouge « Gauguin » ont été utilisées couvrant une surface de 51 000 m3.

La Truyère :

Le Viaduc de Garabit enjambe La Truyère qui est un affluent du Lot.

Viaduc de Garabit 34

Viaduc de Garabit 9 Viaduc de Garabit 10 Viaduc de Garabit 12 Viaduc de Garabit 15 Viaduc de Garabit 17Grâce à la mise en eau du barrage de Grandval en 1959, cette région touristique offre une multitude d’activités de pleine nature : motonautisme, voile, canoë, randonnées pédestres, équestres, cyclo, escalade et bien sûr baignade en lac.

Viaduc de Garabit 32 Viaduc de Garabit 33

Pour en savoir plus :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.