Le Puy Mary (15)

Le Puy Mary est un des sommets du Massif Cantalien, le plus vaste stratovolcan d’Europe. Labellisé Grand Site de France, il constitue le nombril de ce volcan, d’où partent en étoile plusieurs vallées glaciaires. Situé sur quatre communes du Cantal, cette pyramide emblématique offre un panorama exceptionnel.

Le Puy Mary, une pyramide dans le Cantal :

Situé dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, le Puy Mary est labellisé Grand Site de France depuis le 18 décembre 2012.

Culminant à 1783 mètre, ce sommet est âgé d’environ 6,5 millions d’années.

Il s’est constitué par l’accumulation de lave visqueuse au-dessus de la cheminée d’alimentation du volcan.

Le Puy Mary a ensuite été érodé par la glace, ce qui lui donne sa forme actuelle pyramidale en « horn ».

Son sommet est le point de rencontre de quatre communes du Cantal : Le Claux au nord, Lavigerie à l’est, Mandailles-Saint-Julien au sud et Le Falgoux à l’ouest.

Il est entouré de plusieurs vallées glaciaires qui partent en étoile depuis son sommet : la vallée de l’Impradine, la vallée de Santoire, la vallée de la petite Rhue, la vallée du Mars, la vallée de la Jordannela vallée de la Maronne, la vallée de l’Aspre et la vallée de la Bertrande.

Vallée de la Jordanne 

Vallée du Mars (ou du Falgoux)

Vallée du Mars (ou du Falgoux)

Vallée de la petite Rhue et vallée de l’Impradine

Vallée de la petite Rhue

Vallée de l’Impradine

Les Fours du Peyre Arse séparant la vallée de l’Impradine et la Vallée de la Jordanne

Le Puy Mary un nom évangélisateur :

Le Puy Mary doit son nom au disciple de Saint Austremoine et premier évangélisateur de la Haute Auvergne : Mary (Marius en latin).

Lors du transport, les reliques empruntèrent à priori l’ancienne voie romaine reliant Clermont à Cahors par Dienne.

En souvenir de ce passage, le Puy Mary fut baptisé ainsi (Pour en savoir plus : Mary le confesseur sur Wikipédia).

Un sommet victime de son succès :

Le Puy Mary accueille chaque année près de 500 000 à 600 000 visiteurs surtout en période estival. La surfréquentation pose des problèmes de dégradation du milieu naturel.

Le parking du Col du Pas de Peyrol ne disposant que de 200 places, des centaines de véhicules se garent de façon anarchique sur les départementales 680 et 17.

Afin d’éviter un accident et de se faire verbaliser par les gendarmes de Murat et de Salers (voir cet article de La Montagne), il est conseillé d’utiliser les navettes en partance des différentes vallées autour du sommet (Transport Découverte du Puy Mary).

D’autre part l’accès peut se faire via les sentiers de randonnées : le GR400 Tour du Volcan Cantalien et le GR4 Auvergne.

Une grande bâtisse au Puy Mary :

Dans la chanson « Cantal+ » le célèbre groupe Auvergnat Wazoo met à l’honneur le Puy Mary.

Autres photos du Puy Mary :

Pour en savoir plus / Sources :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*