Lamontgie (63)

Lamontgie est un chef-lieu de commune faisant partie du canton de Jumeaux, dans l’arrondissement d’Issoire. La commune de Lamontgie est située au sud-est de la ville d’Issoire, dans la Limagne du même nom, au pied des monts du Livradois et à quelque distance de la rivière Allier.

Lamontgie 22

Sur la commune, dans le petit village de Mailhat, se trouve l’une des plus étonnantes églises romanes du Puy-de-Dôme. Les habitants portent le nom de Lamontgeois et Lamontgeoises.

L’église de Lamontgie :

Lamontgie 24L’église de Lamontgie est la digne héritière d’une chapelle qui fut édifiée à cet emplacement en 1644, et bénie en 1648, sous l’impulsion de la communauté villageoise du bourg de Lamontgie et le financement de Messire Jean Chevans, alors Curé de Mailhat.
Lamontgie 25

Cette église fut fortement remaniée dans le courant du XIXème siècle sous l’impulsion de l’abbé Roche. Le cimetière qui se trouvait devant l’entrée principale de l’église, fut déplacé en 1902 à l’écart du village à son emplacement actuel.

Lamontgie 23

Le fort de Lamontgie :

Lamontgie a possédé un fort villageois à l’emplacement actuel du quartier du “fort”. Ce fort représentait un rectangle régulier, de 80 m de long, du Nord au Sud, sur 50 m de large, d’Est en Ouest. Celui-ci était flanqué d’une tour à chacun de ses angles.

Lamontgie 26

Ces tours ont aujourd’hui toutes disparu, la plus imposante se situait sur la place du village et fut détruite en 1886 afin d’agrandir le foirail. La dernière d’entre elles fut démantelée au tout début du xxe siècle, suite à l’élargissement de la route menant au village du Terrail. Ces fortifications ont été édifiées par les habitants de Lamontgie à l’époque troublée des guerres de religion “pour la conservation de leurs personnes et biens contre les troubles et ravaiges ordineres”, à partir de 1589. Construites alors dans l’urgence et sans autorisation seigneuriale, ce n’est que quelques années plus tard que le roi Henri IV leur permit de les conserver par lettre patente datée de Lyon, au mois de septembre 1595.

Mailhat et l’église Notre-Dame de Mailhat :

Jusqu’à la révolution, l’église paroissiale se trouvait à Mailhat. Bien que dépendant de la paroisse de Mailhat, Lamontgie n’en constituait pas moins une communauté particulière.

Lamontgie 1

Au XVIe siècle Lamontgie était le lieu de déroulement de sept foires par an et la vigne avait alors une assez grande importance. En 1790, Lamontgie et Mailhat furent séparés et devinrent deux communes ; Lamontgie fut chef-lieu d’un canton jusqu’en 1801. À cette date, les deux villages furent réunis et le siège paroissial fut fixé à Lamontgie. Au XIXe siècle, Mailhat perdit toute importance et son église fut laissée à l’abandon.

Lamontgie 2

L’église de Mailhat est un édifice d’architecture romane de la fin du XIIe siècle, d’influence languedocienne, au chœur en hémicycle et au chevet polygonal. Elle est construite en arkose jaunâtre à gros grains, pierre extraite dans les carrières locales. Son abside est caractérisée par trois chapelles-niches incorporées dans l’épaisseur du mur et ouvrant directement sur le sanctuaire.

Lamontgie 4

À l’extérieur, il faut admirer son clocher carré et sa belle abside à pans coupés, avec une arcature allégeant le mur. Sur chaque paroi du chevet polygonal se détache, en creux, un arc en plein cintre qui repose sur des colonnes encastrées dans les angles. Sous la corniche, les modillons sont très variés et d’une grande finesse d’exécution.

Lamontgie 14

Lamontgie 15

Le portail sud comporte une quadruple rangée de voussures retombant sur des colonnes à chapiteaux. L’église de Mailhat serait construite sur un temple gallo-romain, lui-même sans doute érigé sur un lieu de culte bien plus ancien. La plus vieille mention écrite se trouve dans le cartulaire de Brioude (février 857).

Lamontgie 16

Lamontgie 18

L’église actuelle date du dernier quart du XIIe siècle, fin de la période romane. Son style élégant et orné (chapiteaux et sculptures) la rattache au roman du Velay. Cette église dépendait au XIe siècle de l’abbaye bénédictine de Sauxillanges (site clunisien) ; c’était la chapelle d’un prieuré.Lamontgie 5

Lamontgie 12

Lamontgie 6

Classée monument historique depuis 1859, l’église était pourvue d’une riche statuaire en bois polychrome dont il ne reste malheureusement plus beaucoup d’éléments. Une statue de vierge en majesté en bois marouflé est classée et a été restaurée en 1994. Elle fait l’objet d’une procession dans le village chaque 15 août lors de la fête patronale. Les visiteurs qui arrivent devant l’église sont d’emblée attirés par le portail sud orné de très belles sculptures.

Lamontgie 10

Lamontgie 11

À l’intérieur également de nombreux chapiteaux ornent l’édifice. Comme les sculptures, ils rappelaient aux moines leur entière consécration à Dieu par la prière et la charité.

Lamontgie 7

Lamontgie 8

Lamontgie 9

Lamontgie 13

Quelques photos de la commune :

Lamontgie 3

Lamontgie 19

Lamontgie 20

Lamontgie 21

Pour en savoir plus / Sources :

3 Comments

  1. Julien,
    il est d’usage (et de bon usage) d’indiquer ses sources lorsque l’on copie/colle des informations historiques.
    Petit reportage intéressant néanmoins !

    Cordialement
    Patrice

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.