Le Lac de Servières (63)

Le Lac de Servières se situe à 1202 mètre d’altitude sur la commune d’Orcival, à la limite avec la commune de Vernines, dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne.

D’origine volcanique, le Lac de Servières est le point de départ de La Sioule. Il appartient à la société de pêche du personnel Michelin mais reste accessible au public.

Géologie :

Le Lac de Servières s’est formé dans le cratère d’un ancien volcan (un maar) entre les Puys d’Augère et de Combe-Perret.

Le lac a une profondeur de 26 mètres et une superficie de 15 hectares. A noter que comme la plupart des lacs de cratère, sa forme est quasi circulaire.

Le Lac de Servières est entouré de parois abruptes vers le Puy de Combe-Perret au sud. A l’est à côté du Puy d’Augère, ses eaux affleurent le bord du cratère d’où s’échappe la Sioule.

A noter que le Lac de Servières est une propriété privée, gérée par la société de pêche du personnel Michelin. Cette étendue d’eau reste néanmoins accessible au public.

De la pêche et du vin :

Avec ses eaux très pures et très claires, le Lac de Servières est l’un des repères préférés des pêcheurs. Il abrite une population de truites arc en ciel, fario et ombles. De nombreuses perches, gardons et tanches habitent aussi le lac.

Le Lac de Servières a abrité plus de 250 bouteilles de vins de 2014 à 2016. Le 16 octobre 2016, 250 bouteilles de vin sont sorties des eaux du Lac de Servières, dans le Puy-de-Dôme.

Des vignerons les ont immergées depuis 18 mois, afin d’étudier les effets du vieillissement subaquatique sur la boisson, selon France 3 Auvergne.

Servières : un lac mais aussi une tourbière

Le Lac de Servières a une particularité. Au sud de ses berges, une zone humide s’est développé : une tourbière.

Les zones humides s’établissent souvent dans des cuvettes creusées par les glaciers quaternaires (il y a moins de 12 000 ans), ou bien comme ici au Lac de Servières, dans d’anciens cratères d’explosions volcaniques, les maars.

Une tourbière est un écosystème particulier constitué d’une végétation originale et qui produit une « roche végétale » : la tourbe.

Cette dernière résulte de l’accumulation de débris végétaux peu décomposés.

Autres photos du Lac de Servières :

Pour en savoir plus / Sources :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*