Polignac (43)

Au cœur du Velay entre Cévennes, Margeride, Forez, et Limagne se dresse un magnifique piton rocheux résultat d’une des nombreuses éruptions volcaniques sur lequel repose un village avec sa forteresse : Polignac.

Polignac 1

La commune de Polignac compte 2800 habitants qui se nomment les Polignacois et Polignacoises.

Polignac 2

La Forteresse de Polignac :

La forteresse de Polignac occupe une butte volcanique entourée de falaises escarpées, constituant un site de défense tout à fait exceptionnel.

Polignac 3

Le rocher est né sous l’eau d’un lac qui recouvrait le bassin du Puy il y a près de 3 millions d’années quand les environs de Polignac n’étaient fréquentés que par des mastodontes d’Auvergne, des rhinocéros et des chevaux anciens.

Polignac 4

Le climat comparable à celui de l’Asie du Sud-est régnait alors. La brèche volcanique issue du volcan et facile à tailler, a fourni un matériau de construction de choix aux premiers seigneurs.

Polignac 5

La forteresse appartient depuis près de 1000 ans à la même famille, dont l’histoire mouvementée a marqué non seulement le destin du Velay, mais aussi celui de la France.

Polignac 6

La montée au château :

L’accès était protégé par une succession de 6 portes fortifiées, dont 4 ont disparues. La 5ème, bien conservée, vantail en bois est surmonté d’un arc brisé.

Polignac 7

Dotée d’un système classique de défense au moyen âge, précédée d’un fossé sec, enjambé par un pont-levis. Remarquer l’emplacement des flèches dans les hautes fentes dans le mur. Au-dessus de la porte, l’assommoir, ouverture servant à jeter des projectiles sur l’ennemi.

Polignac 8

La souricière :

Petite cour entre la 5ème et la 6ème porte, véritable piège, où l’assaillant ayant réussi à y rentrer, était pris sous le tir des soldats postés tout autour.

Polignac 9

La 6ème porte est protégée par 2 canonnières latérales, ouvertures de tir adaptée à des armes à feu type arquebuses.

Polignac 10

Le système défensif :

L’ancien corps de garde et la tour font partie du système défensif. Leurs ouvertures de tir plongent sur le chemin d’accès en contrebas.

Polignac 11

Transformés au 19ème siècle par les gardiens-paysans du château ; le premier devient une grange et la tour, étable.

Polignac 12

Les remparts possèdent de multiples ouvertures de tir, modifiées en forme de canonnières durant les guerres de religion, dernier conflit armé vécu au château.

Polignac 13

Les remparts semblent bas : le niveau du terrain a été rehaussé lors de la mise en culture par les gardiens par l’apport de terre et de remblais des anciens bâtiments.

Polignac 14

Le moulin à vent :

Le moulin à vent n’existe plus. Il ne reste plus que des morceaux de meule sur l’ancien emplacement.

Polignac 15

Citerne de la basse-cour :

Entourée d’une barrière de piquets , elle recueillait les eaux de pluie. Il n’y a pas de source ni de ruisseau sur le rocher.

Polignac 16

Les Ateliers :

Ces bâtiments très ruinés sont sans doute d’ancien ateliers monétaire et d’armements. En effet, les seigneurs de Polignac avaient le droit , un certain temps, comme l’évêque du Puy, de battre la monnaie. De plus une forge devait être présente afin de permettre la fabrication d’armes.

Polignac 17

A proximité des ateliers, d’autres bâtiments étaient sous doute présents comme un four à pain, des cuisines et un lieux de stockages de 4 niveaux.

Polignac 18

La chapelle castrale et le cimetière primitif :

La chapelle castrale, romane du XIème siècle, est très ruinée. Elle a été dégagé par des fouilles dès 1847. Derrière le chevet de la chapelle, un cimetière primitif est présent. Plusieurs tombes de tailles différentes, munies d’un plan anthropomorphe et creusées dans le roc. Fouillés fin du XIXème siècles, les tombes contenaient les ossements des Polignac, enterrés ici jusqu’en 1289.

Polignac 19

Le Palais roman :

A partir du 12ème siècle, c’est la première résidence seigneuriale utilisée sans doute pendant 5 siècles.

Polignac 20

Ce palais a été souvent remaniée. En effet plusieurs styles se mélangent.

Polignac 21

Les arcades et colonnes sont du style roman, les cheminées et les accolades du style gothique, et les fenêtres et les escaliers de style renaissance.

Polignac 22

Polignac 23

La cour d’honneur :

La cour d’honneur a été probablement fermée par une porte sud-ouest au Moyen Age, entourée à l’Ouest par le palais roman, au nord par la salle de jeu (vestige du mur devant le donjon) et à l’est par le Vicomté.

Polignac 24

Au centre de la cour se trouve un puits. Appelé « puits de l’abîme » il descend jusqu’à 83.5m jusqu’en bas du rocher.

Polignac 25

Polignac 26

A côté, un autre puits est également présent « le puits de l’oracle ». Profond de 6m, il débouche dans une grande pièce carrée de 7m de côté.

Polignac 27

La vicomté :

La vicomté est la deuxième résidence bâtie par les seigneurs fin 15ème début 16ème siècle. Elle est située sur les remparts côté est.

Polignac 28

La vicomté est composée d’un corps de logis rectangulaire encadré de 2 tours.

Polignac 29

Au rez-de-chaussée, on trouve une salle voûtée qui servait de cuisine. De l’autre côté se trouvait la boulangerie.

Polignac 30

Polignac 31

Le donjon :

Cette tour résidence a été construite de 1385-1421 pour se défendre contre les grandes compagnies dans le contexte de la guerre de cent ans.

Polignac 32

Cette tour marque également un pouvoir symbolique fort.

Polignac 33

A l’intérieur, cette tour était divisé en 5 niveau (aujourd’hui disparus) avec une terrasse sommitale. A l’origine, cette dernière était confortable et finement décorée de lambris peints. Une tourelle d’escalier de 141 marches conduit à la terrasse. Elle a été restaurée entre 1893 et 1897 en même temps que le couronnement de mâchicoulis et le crénelage.

Polignac 34

La salle basse de la tour servait de lieu de stockage. L’ouverture circulaire permettait au monte-charge de fonctionner jusqu’au sommet de la tour. Aujourd’hui s’y trouvent des vestiges lapidaires, dont certains antiques, qui ont été retrouvés sur le site. Le fameux « Masque d’Apollon » occupe une place prédominante. Cette tête sculptée, le « puits de l’abîme » et « le puits de l’oracle » dans la cour d’honneur, sont associés à une vieille légende.

Polignac 35

La Légende d’Apollon :

Cette tête sculptée, le « puits de l’abîme » et « le puits de l’oracle » dans la cour d’honneur, sont associés à une vieille légende. Il t a fort longtemps, le rocher de Polignac aurait été un lieu de culte dédié à Apollon, dieu des oracles, capable de prédire l’avenir… Toute une mise en scène était organisée par des prêtres d’Apollon !
A près avoir interrogé les pélerins en bas du rocher, les prêtres empruntaient un passage souterrain qui menait au fond du « puits de l’abîme ». Là, grâce aux qualités acoustiques de celui-ci, ils criaient les questions dont ils avaient pris connaissance et se faisaient entendre par leurs complices en haut du puits. Dans le petit temple tout près, se trouvait le masque d’Apollon scellé sur le devant du « puits de l’oracle ». Les prêtres descendaient derrière le masque jusqu’à la salle souterraine, où ils préparaient les réponses aux questions et allumaient un feu pour faire bouillir l’eau, dont la fumée et les vapeurs montaient par du puits remplir le temple d’une brume mystérieuse.
A l’arrivée des visiteurs, après la longue ascension du rocher, les prêtres commençaient à annoncer leurs prédictions, dont l’écho était aussi porté et amplifié par la haute conduite du puits. On imagine la stupéfaction des pèlerins lorsqu’en rentrant dans l’atmosphère ténébreuse du temple, ils entendaient une grosse voix caverneuse provenant de la bouche de l’oracle, donner les réponses à leurs questions avant même qu’ils ne les posent…
Apollon avait certainement parlé.

Polignac 36

1er étage du donjon :

Les aménagements intérieurs sont encore partiellement visibles : cheminées gothiques, 3 niveau de planchers, coussièges dont l’ébrasement des fenêtres. Une exposition sur le mécénat et les fondations de la famille de Polignac est également présente.

Polignac 37

Le haut de la tour :

Du haut de la tour, un panorama de 360° s’offre à nous : les Monts du Velay, la ville du Puy-en-Velay, le Mont Mézenc, le Massif du Meygal, les vallées de la Borne et de la Loire, le Mont Bar, Allègre.

Polignac 38

 

Polignac 39

 

Polignac 79 Polignac 84 Polignac 80 Polignac 81 Polignac 82 Polignac 83 Polignac 85

En haut du donjon, il y a également une pièce qui permettait de réceptionner le monte-charge.

Polignac 40

Polignac 41

La Tour de la Géhenne :

Cette tour d’enceinte est située sur le chemin de ronde. Elle servait également de prison dans sa partie basse.

Polignac 42

Au 1er niveau, une salle votée avec une ouverture pour accéder à la terrasse supérieure dont le crénelage a été restauré.

Polignac 43

L’église Saint-Martin de Polignac :

L’église Saint-Martin de Polignac a été construite au XIème et XIIème siècle.

Polignac 44

Polignac 45

L’église a été classé au Monuments Historiques le 29 janvier 1902 par arrêté.

Polignac 46

Polignac 47

A l’intérieur de l’église, des peintures murales de la fin du 14e siècle sur le cul-de-four, représentant Saint-Michel, le paradis et l’enfer notamment visibles.

Polignac 48

Polignac 49

Polignac 50

Polignac 51

Quelques photos de la commune :

Polignac 52

Polignac 53

Polignac 54

Polignac 75 Polignac 76 Polignac 77 Polignac 78 Polignac 86 Polignac 87 Polignac 88 Polignac 89

Polignac 55

Polignac 57

Polignac 58

Polignac 59

Polignac 60

Polignac 61

Polignac 62

Polignac 63

Polignac 64

Polignac 65

Polignac 66

Polignac 67

Polignac 68

Polignac 69

Polignac 70

Polignac 71

Polignac 72

Polignac 73

Pour en savoir plus :

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.