Les Roches « Tuilière et Sanadoire » et la Vallée de Fontsalade (63)

Les Roches Tuilière et Sanadoire sont deux volcans situés à proximité du lac du Guery dans la vallée de Fontsalade. Le site est à cheval sur deux communes : la roche Tuilière fait partie de Rochefort-Montagne tandis que la roche Sanadoire est située sur Orcival.

Roche Tuilière et Sanadoire 1

Les deux « sentinelles » du lac du Guery, appartiennent au massif volcanique de l’Aiguillier dont la période d’activité s’échelonna entre 2.2 et 1.8 millions d’années. A l’époque, ce volcan était en partie recouvert d’une calotte glaciaire.

Roche Tuilière et Sanadoire 7

Les Roches Tuilière et Sanadoire sont des « protrusions » (En géologie, une protrusion se forme lors d’une éruption volcanique lorsque la viscosité extrême de la lave fait que celle-ci monte lentement sous la forme d’un piston cylindrique que l’on appelle “une aiguille de protrusion”, selon Futura-sciences).

Roche Tuilière et Sanadoire 5

A l’extérieur, les magmas en conservèrent les diamètres et, tels des « pistons de lave », se construisirent verticalement : en une seule venue dans le cas de la Roche Tuilière et en plusieurs venues dans le cas de la Roche Sanadoire.

Roche Tuilière et Sanadoire 4DSCN2508

La Roche Tuilière – 1288 mètre :

La Roche Tuilière s’élève à une altitude de 1288 mètre. Situé sur la commune de Rochefort Montagne, la roche fut exploitée pour sa « lauze » jusqu’au milieu du XXème siècle.

Roche Tuiliere 1

En effet, les prismes réguliers, nés du lent refroidissement de la lave, se délitent en plaques minces et régulières, c’est-à-dire « les lauzes ».

Roche Tuiliere 2

Ce terme générique a remplacé celui de « tuile ».

Roche Tuiliere 3

Ces dernières furent longtemps exploitées pour couvrir les toits des maisons et des églises dans un large périmètre, donnant ainsi son nom à la Roche Tuilière.

Autres photos de la Roche Tuilière :

Roche Tuiliere 4 Roche Tuiliere 5 Roche Tuiliere 6 Roche Tuiliere 7 Roche Tuiliere 8 Roche Tuiliere 9 Roche Tuiliere 10

La Roche Sanadoire – 1286 mètre :

Située sur la commune d’Orcival, la Roche Sanadoire s’élève à une altitude de 1286 mètre.

Roche Sanadoire 1

Le nom de Roche Sanadoire, vient de « roche sonnante » du fait que la phonolite résonne quand on la frappe.

Roche Sanadoire 2

Au Moyen-Age, la Roche Sanadoire était surmontée d’un château qui était réputé pour être imprenable.

Roche Sanadoire 3

Il servit de repaire aux mercenaires anglais qui ravagèrent notamment la contrée pendant la guerre de Cent Ans.

Roche Sanadoire 4

En 1373, les ducs de Bourbon et les seigneurs d’Auvergne durent l’assiéger pendant trois semaines afin de déloger les quelques 300 soldats anglais présent sur ce site.

Roche Sanadoire 5

A la fin du XVème siècle (1477 et 1490), de violents tremblements de terre auraient provoqués l’effondrement de la partie sommitale de la Roche Sanadoire (la Basilique d’Orcival fut également touchée en 1477, selon l’Office de tourisme Terres Dômes-Sancy).

Roche Sanadoire 6

La Vallée de Fontsalade :

Entre les deux roches, coule le ruisseau de Fontsalade qui a donné son nom à cette vallée glaciaire.

Roche Tuilière et Sanadoire 2

Ce ruisseau prend sa source entre le lac du Guery et les deux Roches.

Ruisseau de Fontsalade

Concernant la vallée de Fontsalade et son profil en auge, voici ce qui en est dit dans la feuille de la carte géologique de Bourg-Lastic, selon un rapport de la commission de Volcanisme dans les monts Dore Roche Tuilière et Sanadoire 3 « […] ces glaces ont dû emprunter la dépression du lac de Guéry et le col du même nom et, de là, elles ont atteint la vallée de Fontsalade. Elles ne sont pas cependant à l’origine du très beau profil en auge dominé par les Roches Tuilière et Sanadoire…Roche Tuilière et Sanadoire 8 … Relativement peu abondantes, elles ont à peine retouché un modelé qui est dû, pour l’essentiel, à des structures préexistantes et à des processus morphogé-nétiques autres. Les formes et les dépôts observés relèvent d’un englacement récent. Aucun héritage lié à des crises anciennes (Quaternaire moyen) n’a été repéré ».
Roche Tuilière et Sanadoire 9Autrement dit, selon ce rapport, « il conviendrait de distinguer l’englacement modeste de la période, où l’activité volcanique s’est manifestée dans ce massif. D’autres auteurs affirment, au contraire, que cette vallée résulte de l’érosion par un glacier qui a également érodé les Roches Tuilière et Sanadoire…« .

Autres photos depuis la vallée :

Vu depuis le hameau de CrosRoche Tuilière et Sanadoire 10 Roche Tuilière et Sanadoire 11

La roche Sanadoire (1286 mètre) et le Puy de l’Ouire (1505 mètre)Roche Sanadoire 7

Le Puy de l’Ouire (1505 mètre)Puy de l'Ouire

La Roche Malvialle (1374 mètre), le Puy Loup (1481 mètre) et la roche Tuiliere (1288 mètre)Roche Malvialle 2

La Roche Malvialle Roche Malvialle 1 Roche Malvialle 3

Vu depuis le Puy de Cros (1153 mètre)Roche Tuilière et Sanadoire 12 Roche Tuilière et Sanadoire 13 Roche Tuilière et Sanadoire 14

Pour en savoir plus / Sources :

1 Comment

  1. C’est la nouvelle fantastique de Georges Sand écrite en 1873 : « L’orgue du Titan » qui me fait découvrir l’existence du site de la Roche Sanadoire, alors que résident à Clermont-Ferrand au début des années 1980, nous sommes toujours passés à côté au cours des balades du dimanche avec mon épouse et ma petite fille. Selon l’auteure, il semblerait que les orgues se soient écroulées au début du 19e siècle.

1 Trackback / Pingback

  1. RANDONNEE AUX ROCHES DE TUILIERE ET SANADOIRE – Yannick Martin Photographies

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.